Archéologie
neuchâteloise

FILTRES

Archéologie neuchâteloise 17

Ce volume de la série Archéologie neuchâteloise présente l’inventaire exhaustif du mobilier métallique, ainsi que des objets de parure en matériaux divers découverts sur le site d’Hauterive-Champréveyres, daté du Bronze final.

Près de 6000 pièces métalliques se répartissent en anneaux (45 %), objets de parure (26 %), armes et outils (18 %), fragments indéterminés (8 %) et déchets de fonte (3 %). On a pu dénombrer en particulier 593 épingles, 95 couteaux, 66 haches, 31 faucilles et 28 bracelets (objets entiers et fragments), pour ne citer que les catégories les plus représentatives. Quant aux 648 hameçons, ils démontrent bien l’importance de la pêche dans les sites littoraux.

Le principal intérêt de cet important mobilier réside dans le fait d’être en bonne partie daté par la dendrochronologie et de constituer ainsi un ensemble de référence pour les phases stylistiques HaA2 et HaB1. Le style HaB2 est également présent, dans la partie orientale du site, où la couche archéologique a été totalement érodée.

L’activité métallurgique est attestée sur le site par la présence de matières premières (cuivre, étain, plomb), de résidus de coulée, d’argile scorifiée et rubéfiée, de moules en terre cuite et en molasse. La composition chimique du bronze met en évidence, en particulier, la très forte homogénéité de la métallurgie d’Hauterive-Champréveyres dans la deuxième moitié du 11esiècle.

Au-delà des considérations typologiques et technologiques qu’il suscite, le mobilier métallique d’Hauterive-Champréveyres évoque la vie d’un groupe humain parfaitement inséré dans son environnement naturel, porté vers l’agriculture, l’élevage, la pêche, l’artisanat et les échanges à courte, moyenne, voire longue distance.

Anne-Marie Rychner-Faraggi

Hauterive-Champréveyres, 9. Métal et parure au Bronze final

Paru en 1993

272 pages dont 6 en quadrichromie, 85 figures, 129 planches
ISBN 2-940347-14-X

Livre – CHF 40.00