Archéologie
neuchâteloise

FILTRES

Archéologie neuchâteloise 24

L’analyse de l’outillage en pierre, particulièrement abondant sur le site du Bronze final d’Hauterive-Champréveyres, a été l’occasion d’aborder un matériau encore fort mal connu pour cette période.

Il est vrai que le mobilier lithique, à l’apparence fruste et aux formes peu variées, ne permettrait pas un champ d’observation important si l’on ne tenait pas compte de son aspect technologique et fonctionnel ; or le but principal de ce travail consiste précisément à démontrer que cette industrie protohistorique trouve sa place dans l’histoire de la pierre taillée, et qu’il s’avère tout à fait possible de l’intégrer à un système typologique et technologique élaboré.

C’est ainsi que le matériel de mouture et de percussion a pu faire l’objet d’une description détaillée. L’analyse des galets taillés, dont les étapes de la chaîne opératoire ont été identifiées pour la première fois sur un site de cette époque, constitue une étude originale mettant en exergue les techniques variées utilisées pour réaliser le tranchant des outils. Enfin, l’existence d’un petit mobilier très diversifié, qui va du lissoir de potier à des outils récupérés sur les villages néolithiques voisins, voire à des fossiles, à des cristaux de roche amenés depuis les Alpes, a permis de mieux spécifier les choix de l’homme préhistorique face à cette matière première.

Jean-Michel Leuvrey

Hauterive-Champréveyres, 12. L’industrie lithique du Bronze final, étude typo-technologique

avec une contribution de Thierry Adatte

Paru en 1999

208 pages, 99 figures, 97 planches
ISBN 2-940347-20-4

Livre – CHF 30.00