Archéologie
neuchâteloise

FILTRES

Archéologie neuchâteloise 34

Archéologie plurielle rompt quelque peu avec les monographies de sites habituellement éditées par le Service et musée d’archéologie de Neuchâtel. Ce 34e tome de la collection Archéologie neuchâteloise se développe en effet autour de thèmes, de périodes et de lieux extrêmement diversifiés. Leur dénominateur commun : Michel Egloff, actuel directeur du Laténium. C’est en 1969 que ce dernier prit en mains l’archéologie du canton. Il s’était jusqu’alors principalement consacré au Paléolithique et au Mésolithique ainsi qu’à la céramique copte (sites des Kellia, en Égypte). Tout au long de sa carrière, il eut à mener, outre son enseignement à l’Université, les importants travaux nécessités par le passage de l’autoroute A5 sur la rive nord du lac de Neuchâtel : remblayage intégral et fouille de la baie d’Auvernier, fouille d’Hauterive/Champréveyres, de Saint-Blaise/Bains des Dames, de Neuchâtel/Monruz et, finalement, du tronçon Areuse/frontière vaudoise. Il mit également en œuvre des campagnes systématiques de prospection aérienne, contribua de façon déterminante à la création des laboratoires de restauration-conservation et de dendrochronologie ainsi qu’à celle des éditions Archéologie neuchâteloise ; enfin, il sut donner au canton un musée permettant d’exposer les trésors du passé neuchâtelois dans un cadre digne de leur valeur – le Laténium, à Hauterive.

L’année 2006 est celle du 65e anniversaire de Michel Egloff ; elle nous donne l’occasion de retracer, au moins symboliquement, une partie de son riche parcours. Paru avec le soutien de la Fondation La Tène, le présent ouvrage rassemble des articles rédigés à l’intention de Michel Egloff par quelques-uns de ses collègues, amis et collaborateurs. Ces différents auteurs déclinent en quatre temps et en de multiples variations les pôles d’activités et d’intérêt de Michel Egloff, dépassant largement le cadre national, nous menant de la région neuchâteloise aux grottes de Dordogne en passant par l’Égypte, le Soudan, l’Équateur et la Sibérie, et édifiant ainsi un ouvrage qui forme l’instantané d’une certaine image de l’archéologie au début du 21esiècle.

Béat Arnold, Nicole Bauermeister et Denis Rasmeyer

Archéologie plurielle. Mélanges offerts à Michel Egloff à l’occasion de son 65e anniversaire

Béat Arnold, Françoise Bachmann, Hans-Georg Bandi, Nicole Bauermeister, Marie Besse, Reto Blumer, Marie-Isabelle Cattin, Bryony et John Coles, Yvon Csonka, Carole Ebener, Patrick Gassmann, Marie-Hélène Grau Bitterli, Matthieu Honegger, Beat Hug, Marc-Antoine Kaeser, Denis Knoepfler, Jean-Marie Le Tensorer, Daniel Paunier, Daniel Pillonel, Denis Ramseyer

Paru en 2006

204 pages, 176 figures
ISBN 2-940347-30-1

Livre – CHF 40.00